Préchargeur
Emmanuelle CARDOSI, fondatrice de CARDO Paris, tenues de bain sportives

Savoir se jeter à l’eau

Hello le réseau!

 

Tous mes sous y sont passés!

Moi qui pensais ne même pas m’inscrire aux Assedic après mon licenciement! Certaine qu’en deux temps trois mouvements j’allais faire surgir ce bonnet de mon chapeau!
Eh bien ce ne fut pas du tout le cas….croyez-moi ce ne fut pas une sinécure, aujourd’hui lorsque je regarde dans le rétro et que je vois le chemin parcouru je me dis “heureusement que je ne savais pas ce qui m’attendait”, entreprendre est un véritable parcours du combattant. c’est excitant, stimulant, pétillant (juste pour la rime) mais Dieu que c’est complexe, éprouvant, bouleversant!

 

Je suis partie de scratch, je n’évoluais pas du tout dans le monde du textile ou de la mode, je n’y connaissais rien du tout mais vraiment RIEN.

 

J’ai passé des milliers de coups de fil, rédigé des centaines de mails, parcouru des dizaines de kilomètres dans des salons partout en France parfois totalement inutilement…Rien qu’à écrire ce texte j’en ai le tournis. J’ai conservé certains des cahiers sur lesquels j’ai gribouillé des notes, des numéros de téléphone, des avis, des idées. J’ai plaisir à les regarder parfois mais cela me donne aussi un gros coup de blues car tout ce temps passé à poursuivre mon “rêve” fut épuisant. Je ne sais pas comment je n’ai pas craqué devant autant de difficultés, de portes claquées, de haussements de sourcils et d’épaules, de mails restés sans réponses…Mais j’ai toujours gardé le cap, toujours cru et su que je parviendrai à lui faire voir le jour: Never give up!

 

Mon père m’appelait Idéfix. Visionnaire le Paternel!

 

Pour celles et ceux qui veulent se le procurer, le voici.

 

En exclusivité, les images du premier protoype!

Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le chariot.

CARDO Paris

Tenues de bain sportives



devise
Langue