Paiement en 3 fois sans frais |  Envois & Retours gratuits

Comment un petit bonnet de bain vous amène à Las Vegas?

9 juillet 2013, 19:48 – Deuxième partie

L’aventure américaine de notre bonnet de bain CARDO Paris et de son premier maillot de bain assorti, le maillot de bain Nevada. Tournage de la video de natation synchronisée intitulée le Casting.


Début janvier, au détour d’une conversation tant amicale que professionnelle je disais à Herelle à quel point je regrettais qu’elles soient si loin car le shooting de ma nouvelle collection aurait été parfait sur leurs jolis minois.

  • « Pourquoi ne viens-tu pas à Vegas ? » me demanda t-elle;
  • « Vendu ! » fut ma réponse.

Dès ce moment là s’est instauré un rituel qui a duré jusqu’à ma venue dans la ville du jeu : nous avons pris rendez-vous sur Skype très tôt le matin pour moi à Paris, tard pour Herelle, qui se connectait une fois rentrée de sa dernière représentation au sein du spectacle « le Rêve »*.

Nous avons sélectionné les jeunes femmes qui apparaîtraient, écrit la chorégraphie pour la vidéo que nous allions tourner, défini les portraits à réaliser… Chacune y allait de ses croquis, explications, nous mimions les poses,  évoquions les difficultés à surmonter, envisagions le timing. Le tout fut orchestré, planifié, revu, corrigé à distance pour qu’enfin début mars notre rencontre « pour de vrai » soit aussi efficace que possible. Toutes ces artistes avaient deux jours à nous consacrer, deux jours et pas une heure de plus… Il nous fallait être« synchro ».

J’ai eu la grande chance que Pierre Anthony Allard, photographe émérite (studioallard.com) s’il en est, accepte de m’accompagner à l’autre bout du monde pour immortaliser ces sirènes. Outre le fait que « Pierrot » sache sculpter la lumière comme personne, il s’avère être un compagnon de voyage hilarant, toujours partant pour de nouvelles aventures, capable d’avaler pancakes et hamburgers sans ciller à chaque repas durant une semaine, prêt à lier conversation avec les plus improbables des personnages, arborant les tenues que seul lui peut porter sans sombrer dans le ridicule. Il a été encore une fois un acteur du succès de cette opération.

Je ne peux pas omettre de mentionner Cathy et Bruno qui firent partie de l’expédition et dont l’aide fut inestimable: Cathy en tant que régisseur-perchiste-éclairagiste-assistante de production, Bruno en tant que chauffeur-monteur-câbleur-guide-facilitateur.

Nous allâmes à la rencontre d’Herelle la veille du shooting afin de repérer la piscine louée pour l’occasion. Elle était là avec Johnny qui filmerait le lendemain et Corey son assistant sur cette opération. Nous avons révisé nos fiches, précisé les derniers détails, listé le matériel qui bien évidemment allait nous manquer et que nous irions chercher aux quatre coins de la ville, pour nous retrouver le lendemain matin à huit heures précises pour notre première grande journée conjointe.

Je tiens à préciser à ce moment de l’histoire que Johnny a déjà filmé les Las Vegas Water Beauties sous l’eau pour leur film de promotion…ce qui n’était pas le cas pour notre ami Pierre Anthony qui n’avait jamais eu l’occasion durant ses 20 ans au sein du studio Harcourt  ni depuis qu’il exerce en indépendant, de plonger pour photographier qui que ce soit…S’ajoutait donc une grande première qui consistait à oser immerger un appareil de très haute technologie, en ayant bien sûr vérifié à maintes reprises que toutes les écoutilles étaient bien fermées !

https://youtu.be/aLwKwbC5oQM

Jour J : malgré le décalage horaire nous sommes tous au rendez vous à la Water Wings Swim School, nous déchargeons, déballons, montons, gaffons, scotchons des tissus sur toutes les vitres de l’établissement qui nous accueille car nous allons filmer et photographier dans les conditions d’un studio et non au flash comme les photographes de mode, toute cette agitation pour obtenir la plus belle lumière sur les clichés que vous avez découvert. Il s’agit de sublimer la beauté et la grâce des Beauties.

Nous ne serions pas déçus.   

Nous commencerions par toutes les photos « non mouillées » des Beauties assises au bord de la piscine vêtues des bonnets et maillots de couleur puis avec les Swarovski…

Pierre Anthony est à la manœuvre avec son appareil, Johnny et Corey ont monté une grue pour filmer au dessus de la piscine, Bruno assure le making of, Cathy est aux lumières, personnellement je regarde derrière le maître, visualise et corrige les prises.

Cinq heures durant les Beauties se prêteront au jeu, poseront, recommenceront, se changeront, plongeront, sauteront, courront après les ballons encore et encore sans se défaire de leurs jolis sourires et de leur bonne humeur malgré les petits imprévus et les quelques longueurs. Elles furent parfaites, professionnelles, aimables, en un mot : incroyables !

Le lendemain nous nous retrouvions pour un shooting plus convivial dans la jolie maison familiale d’Herelle pour les portraits des membres de l’équipe. Encore une fois ce fut un moment fluide, agréable, professionnel, émaillé des éclats de rire de notre photographe baroudeur, inimitable et imbattable pour mettre ses modèles à l’aise.

Une fois les quelques 2000 prises de vues dans la boîte nous pouvions souffler…mais dois-je vous préciser que je n’attendais qu’une chose : le dérushage de toutes ces photos.

*j’y reviendrai…

A suivre… Prochain épisode : « LES ANECDOTES DU PERIPLE AMERICAIN» ou« tout ce que vous ne pouvez pas imaginer qu’il nous soit arrivé…

Laisser un commentaire

Close
Close
Se connecter
Close
Cart (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.